RORY MCILROY LE NOUVEAU RORY La vie du Tour Nouveaux clubs, nouvelle femme,
nouvelle vie, nouveaux objectifs

Le nouveau Rory

Le 18 septembre 2007 restera dans l’histoire comme le jour où Rory McIlroy, le petit gars aux longs cheveux bouclés, aux énormes drives et aux ambitions encore plus démesurées, est passé professionnel.
C’était à la veille du Masters britannique, où, avec un score de +2 (290), le natif de l’Ulster finirait 42ème ex aequo. Pourtant, on vit dès le mois suivant les premiers signes de ses succès futurs : il termina 3ème à l’Alfred Dunhill Links Championship, puis 4ème ex aequo la semaine suivante à l’Open de Madrid, ce qui lui permit de sécuriser sa carte sur l’European Tour pour la saison suivante.
Dix ans plus tard, il a perdu son air poupon, épousé une blondinette américaine (Erica Stoll est l’ancienne employée de la PGA of America qui le sauva pendant la Ryder Cup 2012 en lui évitant de manquer son heure de départ), été n°1 mondial pendant 95 semaines au total et décroché 22 victoires à travers le monde, dont quatre tournois majeurs…

La suite de cet article est réservée à nos abonnés.
Vous pouvez y accéder immédiatement en vous abonnant à la version Premium (papier + numérique) ou à la version 100% numérique.