Stars de l'année 2016 SES CONFIDENCES SUR SA PREMIÈRE
VICTOIRE EN MAJEURS
HENRIK STENSON

Henrik Stenson

En juillet, au Troon, Stenson a joué un golf des plus sensationnels pour vaincre Phil Mickelson à l’issue d’une joute héroïque dans le dernier tour de l’Open, dont beaucoup pensent qu’elle a surpassé le duel épique de Tom Watson et Jack Nicklaus à Turnberry en 1977.
Dans cet entretien exclusif, le golfeur suédois se confie sur sa première victoire en Majeur.
Avant juillet 2016, Henrik Stenson était l’un des meilleurs joueurs de la planète à n’avoir jamais remporté de championnat majeur. Mais de tous les golfeurs de l’élite affublés de cette étiquette (notamment Lee Westwood, Rickie Fowler et Sergio Garcia), le grand Suédois a toujours été le plus susceptible de passer le cap.
Pourquoi ? Parce que lorsque Stenson gagne, il gagne gros. Et tout simplement parce que c’est la seule grosse victoire qui lui manquait. Dans la liste des succès du golfeur de 40 ans, il y a notamment des victoires en play-off à la FexEx Cup et la Race to Dubai des deux côtés de l’Atlantique et plusieurs participations gagnantes à la Ryder Cup. Il a remporté la Coupe du monde de golf pour la Suède et un tournoi du WGC. Il a remporté le Players Championship, le Tour Championship et le DP World Tour Championship. Et en cours de route, il a réussi à mettre la main sur quelques titres « ordinaires » de l’European Tour et du PGA Tour. Pourtant, bien qu’il ait joué la victoire dans quasiment tous les tournois de golf professionnel d’importance au cours de ses 17 ans de carrière, curieusement Stenson avait toujours la réputation de ne pas gagner souvent. Mais, comme il l’a affirmé au journaliste de Golf World, Nick Wright, lorsqu’il s’agit de cimenter sa place dans l’histoire, c’est la qualité qui compte, et non la quantité…

La suite de cet article est réservée à nos abonnés.
Vous pouvez y accéder immédiatement en vous abonnant à la version Premium (papier + numérique) ou à la version 100% numérique.